L'Agriculteur Charentais 19 novembre 2015 à 08h00 | Par Laurence Guilemin

Terre Atlantique : Un nouveau bâtiment de stockage

Vendredi dernier, son président, Jean-Yves Moizant a coupé le ruban pour inaugurer un nouveau bâtiment.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Moment solennel avec le «coupé de ruban».
Moment solennel avec le «coupé de ruban». - © AC

Vendredi dernier, à Aulnay sur l’un des sites de la coopérative Terre Atlantique, un moment particulier s’est déroulé : l’inauguration d’un bâtiment de stockage d’engrais solides. Parmi les invités, des adhérents, des administratifs, mais aussi Françoise Ménard, maire de St Jean d’Angély, Charles Bellaud, le maire de la commune, James Rouger, suppléant de Catherine Quéré. «Nous sommes ici sur l’un des plus gros site de collecte, avec 16 800 tonnes. Nous déplaçons les cases à engrais afin de répondre aux évolutions réglementaires» a expliqué le président de la coopérative, Jean-Yves Moizant tout en saluant le travail de la commission logistique et investissements. Le bâtiment est doté de sept cases de 160 m3, pour environ 1 150 tonnes.

Lire la suite dans notre édition papier du 20 novembre

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. l'Agriculteur Charentais se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Le chiffre de la semaine
35
C'est en moyenne le poids en kilo de fruits frais achetés par ménage entre janvier et mai dernier. Durant les cinq premiers mois de l’année 2018, les achats en volume de fruits frais des ménages français pour leur consommation à domicile (3 543 kg pour 100 ménages) sont en légère diminution par rapport la même période en 2017 (- 2  %) ainsi que par rapport à la moyenne triennale (- 3 %).