L'Agriculteur Charentais 07 mai 2015 à 08h00 | Par Guillaume de Werbier

Territoires : Valls appose sa signature au nouveau contrat de plan Etat-Région

Lundi dernier, à Poitiers, le Premier ministre, a signé le Contrat de plan Etat-Région 2015-2020 avec le président de Poitou-Charentes, en présence de Ségolène Royal.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Le Contrat de plan Etat-Région accorde une place très importante à la transition écologique et énergétique.
Le Contrat de plan Etat-Région accorde une place très importante à la transition écologique et énergétique. - © VR

Signé le 4 mai dernier, le Contrat de plan Etat-Région (CPER) 2015-2020, d'un montant de 1,1 milliard, est en augmentation de 50 % par rapport à la période précédente. L'État et la Région Poitou-Charentes interviennent respectivement à hauteur de 533,2 et 449,6 millions d'euros.Le Premier ministre a rappelé les quatre priorités du Contrat de plan Etat-Région pour le Poitou-Charentes : «La première c'est la transition écologique et énergétique. Ce volet est doté d'un financement de l'État de 162 millions d'euros. 290 millions d'euros sont consacrés aux transports. 15 millions d'euros seront attribués à l'enseignement supérieur et 101 millions d'euros sont consacrés à l'équipement numérique des territoires.» Avec l'engagement financier complémentaire des collectivités locales et de l'Union européenne, ce sont en tout près de 2 milliards d'investissements publics qui seront destinés à la Région.

Territoires ruraux mieux connectés
Pour Jean-François Macaire, président de la région, «les contrats de plan sont l'un des moteurs de la décentralisation». Grâce à une enveloppe totale de plus de 800 millions d'euros, un accent est mis sur les infrastructures de transports, «pour renforcer l’attractivité du territoire», avec en particulier l'amélioration des axes routiers qui relient le Poitou-Charentes au Limousin et à l'Aquitaine. De la même manière des investissements ferroviaires devraient renforcer par exemple l'axe Poitiers-Niort-La Rochelle. Bruno Belin, président du Département de la Vienne, a signé le Contrat de Plan État Région, mais il fait savoir qu’il restera «vigilant quant à l’avancée du projet de déviation et de viaduc deux fois deux voies de Lussac-les-Châteaux sur la RN147, projet pour lequel 35 millions d’euros (sur un total de 94) seront apportés au titre du Département».

Lire la suite dans notre édition du 8 mai

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. l'Agriculteur Charentais se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves du journal
Prochaine brève

6 brève(s) » voir toutes

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Le chiffre de la semaine
46,7 millions
Dans une publication, Agreste annonce que d’après les estimations établies le 11 octobre, la production viticole s’élèverait en 2018 à 46,7 millions d’hectolitres. Elle serait donc supérieure de 27 % à la production de 2017, et de 6 % à la moyenne quinquennale. La production nationale a été revue à la hausse par rapport aux prévisions du mois d’août qui établissaient la récolte à 46,1 Mhl.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui