L'Agriculteur Charentais 21 août 2014 à 08h00 | Par Bernard Aumailley

Top 14 : Des ondes bénéfiques

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © AC

Le Top 14 a repris et le Stade rochelais est entré dans l’arène. Non seulement le budget n’est plus le même : 17 M€, mais le recrutement de l’été change l’équipe : arrivée des deuxièmes lignes néo-zélandais Jason Eaton et Romana Graham, de l’ouvreur sud-africain Peter Grant, du demi d'ouverture Jean-Pascal Barraque (ex-Toulouse), du troisième ligne Benoît Guyot (ex-Biarritz) et du pilier droit Benoît Bourrust (ex Cardiff). Xavier Garbajosa, l’ancien international du Stade Toulousain est maintenant l’entraîneur des jaune et noir aux côtés de Patrice Collazo, et Fabrice RibeyrollesA Brives, où pour le premier match, les joueurs rochelais ont subi la première défaite dans ce Top 14 face au club qui est aujourd’hui en tête du classement : 37 à 15. Les jaunes et noir rencontreront samedi 23 les champions 2014 du Top 14 Toulon au stade Mayol à Toulon à 18 h 30. Actuellement, le Stade rochelais est douzième avec zéro point, devant Lyon et Bayonne. Pour suivre les matches, si vous n’êtes pas dans le(s) stade(s), rien de mieux que la radio. France bleu La Rochelle notamment. Jérôme Val y officie à tous les matches derrière le micro avec comme comparse technique, Didier Morin. On peut donc vibrer aux mêlées perdues, aux essais marqués et aux drops réussis, avec la verve de Jérôme Val, parfois un tantinet chauvin pour le Stade. Avec la nouvelle tribune du stade Deflandre, le nombre de places porte la capacité totale de l’enceinte rochelaise à 15 000 places assises.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. l'Agriculteur Charentais se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Le chiffre de la semaine
50 000
La Turquie importe, notamment de la viande bovine (80 % sous forme de bovins maigres et 20 % en bovins finis) pour combler ses besoins sur le marché intérieur. Le pays se place ainsi au 2ème rang mondial des importateurs de bovins, juste derrière l’Union européenne (dans son ensemble). Mais la récente dévaluation de la livre turque fait ralentir ces importations. La France fournissait jusqu’ici 50 000 bovins par an, dont 20 900 broutards (partiellement issus de Poitou-Charentes).

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui