L'Agriculteur Charentais 01 août 2013 à 10h47 | Par Bernard Aumailley

Tourisme - La qualité de l'eau sur le portable

Rien ne serait trop beau pour devancer les attentes des estivants sur la cote.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Stéphane Villain présente le flash code informatif.
Stéphane Villain présente le flash code informatif. - © Bernard Aumailley

A force de vouloir prendre de l'avance en matière de tourisme, la Charente Maritime est dans l'avant garde. Une nouvelle directive européenne a obligé municipalités et acteurs du tourisme à communiquer sur la qualité des eaux de baignade. Qu'à cela ne tienne, Charente Maritime Tourisme (CMT), ARS, les offices de tourisme, les communes se sont attelés à la tâche autour de Christelle Chataignon, chargée de mission à CMT. Et quelques mois plus tard, les résultats sont disponibles. Par disponible, il faut entendre, accessible non seulement sur des panneaux en bord de plage, mais sur internet, en temps réel; que l'on habite Strasbourg ou Saint Denis d'Oleron. "Les vacanciers attendent beaucoup de la qualité de leurs vacances" explique Christelle Chataignon, "et de plus 85 % de la fréquentation se situe sur le littoral." Selon le président de CMT, Stéphane Villain, "L'offre balnéaire en Charente Maritime doit rechercher l'excellence." Booster par CMT, on peut donc avoir sur son portable ou sur internet, non seulement la qualité de l'eau, mais également les plages surveillées, des animations dans la station, des liens avec les grands événements estivaux du département.Sur www.plages-charente-maritime.com, tout y est où presque : de la température de l'eau en passant par la météo aux horaires d'ouverture de l'office de tourisme. Idem sur le portable où des "Widgets" sont intégrables pour "Guider les vacanciers." 91 plages et 7 lieux de baignades sont directement accessibles depuis des ordinateurs, des smartphones et des tablettes, photos à l'appui. "L'objectif du site internet est d'abord de permettre aux futurs vacanciers de préparer leur séjour. Les internautes pourront trouver un descriptif, des visuels de chacune de nos plages avec leurs équipements" précise Christelle Chataignon," mais ce site va  aussi permettre de sensibiliser les touristes sur les différentes problématiques environnementales et leur rappeler un ensemble de bonnes pratiques à travers une rubrique que nous avons créée "Je m'informe" qui note les informations fiables sur la qualité de l'eau, les résultats d'analyses, les bonnes pratiques à adopter en matière de sécurité, etc." Avoir un pas d'avance sur les autres est la politique de développement touristique du département. Déjà très présent sur la toile, autant dans la déclinaison de l'offre touristique que dans l'information touristique, le CMT démontre une nouvelle fois sa capacité inventive. C'est à ce prix là qu'il attend de ravir la place de maillot jaune à la Vendée.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. l'Agriculteur Charentais se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Le chiffre de la semaine
50 000
La Turquie importe, notamment de la viande bovine (80 % sous forme de bovins maigres et 20 % en bovins finis) pour combler ses besoins sur le marché intérieur. Le pays se place ainsi au 2ème rang mondial des importateurs de bovins, juste derrière l’Union européenne (dans son ensemble). Mais la récente dévaluation de la livre turque fait ralentir ces importations. La France fournissait jusqu’ici 50 000 bovins par an, dont 20 900 broutards (partiellement issus de Poitou-Charentes).

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui