L'Agriculteur Charentais 26 juin 2014 à 11h13 | Par Alexandre Merlingeas

UGVC : Le nouveau président est Stéphane Roy

Le conseil d’administration le 24 juin a vu Stéphane Roy succéder à Christophe Forget à la présidence du syndicat.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Stéphane Roy.
Stéphane Roy. - © VC

Depuis l’assemblée générale du syndicat le 27 mai à l’Espace 3 000 à Cognac qui avait vu l’élection des 54 administrateurs, on attendait avec impatience la réunion du nouveau conseil d’administration de ce 24 juin à la Maison des viticulteurs à Cognac.En effet, devaient y être élus les membres du bureau, ainsi qu’un nouveau président depuis l’annonce du retrait de Christophe Forget. Si ce dernier gardera la vice-présidence du cru Petite Champagne, sont successeur à la tête du syndicat sera Stéphane Roy, l’ancien secrétaire général. Seul candidat, il a été élu au premier tour à la majorité des deux tiers. Il sera entouré d’une équipe de 13 viticulteurs. Une élection qui s’est visiblement déroulée dans le calme et la sérénité, «dans la logique» de ce qui était attendu pour assurer la continuité du syndicat. «Nous entrons dans une étape de consolidation du syndicat. Depuis trois ans, nous avons construit collectivement. Maintenant, il faut capitaliser et avancer», a souligné Christophe Forget, auquel les administrateurs ont rendu hommage.

Lire la suite dans notre édition du 27 juin

 

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. l'Agriculteur Charentais se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Le chiffre de la semaine
- 10 %
Malgré une superficie de culture de pommes de terre en hausse de 5 000 hectares en France cette année, la production a reculé de 9,6%, à 5,85 millions de tonnes, contre 6, 47 millions l’an dernier La production a fortement baissé en Picardie (-10,6%), dans le Nord Pas de Calais (-11,6%), en Alsace (-19,9%) et surtout en Haute Normandie (-25,9%). Ces chiffres concernent la pomme de terre dite de conservation, c’est-et pomme de terre industrielle.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui