L'Agriculteur Charentais 09 février 2017 à 08h00 | Par Elisabeth Hersand

Une sécheresse a l'Horizon ?

90% des nappes de la région ont actuellement un niveau inférieur à la moyenne, et la plupart des débits journaliers des cours d'eau sont inquiétants.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © AC

Les pluies des derniers jours sont encourageantes. Mais il en faudra beaucoup plus pour remonter le niveau des nappes. Au 31 décembre dernier, 100 des 112 piézomètres du Poitou-Charentes présentaient en effet des niveaux inférieurs à la moyenne. Une situation comparable à celle de 2005, à la même période. Dans la Vienne, la situation a continué à se dégrader en fin d'année, avec 30 piézomètres (soit 85,7%) inférieurs à la moyenne. Ce sont les nappes libres qui sont les plus en déficit: 91,2% sont inférieures à la moyenne, et 84,4% des nappes captives. Les débits mensuels de nombreuses stations sont également très inférieurs aux moyennes interannuelle. Dans les bassins du Clain, du Thouet, du Thouaret, de l'Argenton, de la Sèvre Niortaise, du Lay, de la Vendée, de la Sèvre Nantaise, de la Tude, de la Tardoire, de la Charente amont, du Né, de la Seugne, de la Boutonne et de la Seudre, c'est une situation critique qui est constatée. À Lussac-les-Châteaux, le débit de la Vienne en décembre était par exemple de 23,43m3/s, alors que la moyenne est de 105. À Luzay, le Thouaret a un débit de 0,10, contre 3,09 de moyenne.

Lire la suite dans notre édition papier du 3 février

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Jean Mary (17) | 10 février 2017 à 15:48:45

La nature n'est jamais identique;sinon on ne ferais pas de moyenne annuelle,et je trouve indècent de parler de manque d'eau à 4 mois des arrosages...Ne croyez vous-pas alors,soyez plus positifs à notre égard sinon vous ressemblerez au canard de la pensée unique,et nous partirons ailleurs!!!

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. l'Agriculteur Charentais se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves du journal
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes

Les ARTICLES LES PLUS...

Le chiffre de la semaine
1 Mhl
C’est le chiffre des ventes des vins de France. A 9 mois de la campagne 2017/18, toutes couleurs confondues, les volumes de ventes cumulées sont supérieurs à ceux de la campagne antérieure, en Vin De France (SIG) (+ 26 %) et en vins IGP (+ 5 %). Toutefois, les données issues des contrats d’achat continuent de faire apparaître un certain ralentissement des transactions à mettre en relation avec la faiblesse des disponibilités globales.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui