L'Agriculteur Charentais 23 octobre 2014 à 08h00 | Par Rédactions 16 et 17

Vendanges : Une année correcte atténuée par la grêle

Tour d’horizon auprès des viticulteurs.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Roland Vilneau à Verdille tirait un premier bilan positif de ses vendanges.
Roland Vilneau à Verdille tirait un premier bilan positif de ses vendanges. - © VC

Les vendanges ont commencé progressivement fin septembre sous un temps majoritairement ensoleillé avec des températures élevées qui se sont poursuivies par la suite.Dans son chai de Verdille, en ébullition, Roland Vilneau s’agite de toutes parts comme possédé par le démon des vendanges ! «La qualité va être extraordinaire, lance-t-il au milieu de son agitation. C’est vraiment bon, on a zéro pourriture». Il a commencé par vendanger le sauvignon, le merlot à partir du 1er octobre, soit 5 hectares qui lui servent à produire ses fameux Vins de pays Charentais, avant d’enchaîner le 3 octobre avec l’ugni blanc. Sur ces 41 ha, d’un parcellaire très éclaté mais avec beaucoup de vignes replantées, il a eu la chance d’être peu touché par la grêle. «J’ai eu chaud cette année» dit-il, tout de même. En attendant, il annonce déjà des rendements de 160 hl/ha sur les meilleures parcelles et de 80 à 100 hl/par hectare sur celles touchées par la grêle. Le tout avec une très bonne qualité due à une météo clémente et des pratiques culturales menées avec une «rigueur militaire, selon lui. L’entretien du vignoble est primordial.»

Lire la suite dans notre édition du 24 octobre

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. l'Agriculteur Charentais se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves du journal
Prochaine brève

9 brève(s) » voir toutes

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

Voir tous

Le chiffre de la semaine
300
Hervé Morin, président de la région Normandie a annoncé, le 4 mai, le départ pour l’Iran d’un avion comprenant de 300 à 400 broutards normands, de race charolaise. «Nous serons les premiers en Europe à vendre des bovins en Iran. C’est le début d’une relation commerciale», a-t-il expliqué. Les animaux seront envoyés par avion, un choix pour respecter le bien-être animal, selon lui. L’acheteur iranien (abattoir) estime ses besoins à 20 000 bovins par an. Une délégation iranienne devrait arriver cette semaine pour choisir les bovins à exporter.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui