L'Agriculteur Charentais 29 mars 2018 à 10h00 | Par france agrimer

Vignoble : 30 avril, dernier délai pour déposer une demande d’aide à la restructuration et à la reconversion

FranceAgriMer rappelle les nouvelles dispositions la mesure de restructuration et reconversion du vignoble.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
À partir de la campagne 2017/18, le dispositif d’aide à la restructuration du vignoble  change.
À partir de la campagne 2017/18, le dispositif d’aide à la restructuration du vignoble  change. - © france agrimer

Pour  la  campagne  2017/18, voici les nouvelles modalités. Ces changements sont liés à l’évolution de la réglementation relative aux programmes nationaux en 2016.
Il faut retenir le dépôt des dossiers  en deux phases : un dépôt de demande d’aide et un dépôt de demande de paiement ; le renforcement des  contrôles  préalables à la mise en œuvre  des actions de restructuration (notamment pour l’installation d’un équipement d’irrigation sur des vignes non irriguées) ; la nouvelle définition d’opérations et d’actions à mettre en œuvre  et les règles de modifications de programme à respecter par les bénéficiaires.

Lire la suite dans notre édition papier du 30 mars

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. l'Agriculteur Charentais se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves du journal
Prochaine brève

7 brève(s) » voir toutes

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Le chiffre de la semaine
32,4 ME Mt
En 2017, en Nouvelle-Aquitaine, 1 815 projets ont ainsi été soutenus dans le cadre du Plan de compétitivité et d’adaptation des exploitations agricoles (PCAE), pour un montant global de 32,4 ME (Région, État, Europe, Agence de l’eau…). Ce plan, harmonisé en 2017 à l’échelle des trois ex-régions, déploie désormais un «panier» de dix dispositifs distincts et complémentaires, sous forme d’appels à projets annuels, afin d'’accompagner les agriculteurs au plus près de leurs besoins.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui