L'Agriculteur Charentais 23 avril 2015 à 08h00 | Par laurence Guilemin

Visite : Revenir aux origines d’Oléron

Des élus du bassin Marennes-Oléron ont visité deux exploitations oléronnaises.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Visite à St Georges d’Oléron, de l’exploitation maraîchère de Christine et Cécile Nadreau.
Visite à St Georges d’Oléron, de l’exploitation maraîchère de Christine et Cécile Nadreau. - © AC

Les élus de la communauté de communes de l’Ile d’Oléron et du Pays Marennes-Oléron ont visité, début avril, deux exploitations oléronnaises. Cette initiative avait pour but «d’aborder les problématiques spécifiques à l’agriculture notamment en matière d’accès au foncier et à l’immobilier et de découvrir ce secteur économique regroupant près de 10 % de la population active de l’île». «En visitant ces deux exploitations, on revient aux origines d’Oléron» fait remarquer Pascal Massicot, président de la communauté de communes de l’Ile d’Oléron. 

Passage en bio
A St Georges d’Oléron, à La Josière, Christine Nadreau et sa soeur Cécile, ont repris l’exploitation familiale. Elle totalise, actuellement, 23 ha de vignes, 60 ha de cultures (blé, luzerne, orges d’hiver, lentilles, pois cassés, pois chiches, triticales, luzerne fourragère) et 8 ha de légumes. Depuis deux ans, la conversion bio est en route.

Du lait à la viande
La seconde visite a eu lieu à l’Earl Thémier, chez Eric et Fabrice, St Pierre d’Oléron. Les deux frères ont repris l’exploitation familiale. Eric est installé depuis 1991et Fabrice depuis 2009. «La production de lait et la fabrication de yaourts a laissé la place à un troupeau allaitant de limousines» explique Eric Thémier.

Lire la suite dans notre édition du 24 avril

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. l'Agriculteur Charentais se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Le chiffre de la semaine
444 M€
444 millions d’euros qui avaient été prélevés sur les paiements directs de la PAC, en prévision de la réserve de crise pour 2018, vont être remboursés aux agriculteurs européens, a annoncé la Commission européenne fin novembre.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui