L'Agriculteur Charentais 05 décembre 2013 à 08h00 | Par NC

Vitibio - Des horizons possibles pour la filière cognac bio

Une table ronde pour mieux expliquer la filière et comprendre les perspectives pour le marché du cognac bio a été organisée fin novembre, par Vitibio.

Abonnez-vous Réagir Imprimer

«Mobiliser les acteurs pour entamer une vraie réflexion sur les perspectives de la filière Cognac Bio en Poitou-Charentes et comment peut-on lever les freins à son développement : tels sont  les objectifs de cette table ronde,» a annoncé en préambule Lionel Pelletier, président de Vitibio, pour expliquer les objectifs de cette table ronde, jeudi 21 septembre, à Archiac. La construction d’une véritable filière viticole bio fait partie des enjeux du plan régional de développement de l’agriculture bio 2013-2020, proposé par Agrobio Poitou-Charentes, en concertation avec la Région et le Ceser. Tout comme la priorisation de l'agriculture biologique sur les aires de captage pour l'alimentation en eau potable ainsi que sur les autres territoires où l'enjeu de la qualité de l'eau est important. L'intérêt de développer la filière viticole biologique, et notamment la filière cognac bio, est accentué en particulier pour le maintien d'une qualité des eaux dans les zones prioritaires de captage. Le marché du cognac bio est aujourd’hui anecdotique (faible demande des consommateurs) et ses débouchés commerciaux sont assurés à 98 % à l'exportation. Au niveau de la production, les freins au développement sont liés aux moyens réduits de prévention et de lutte contre les maladies qui détériorent la productivité du vignoble.

Lire la suite dans notre édition du 6 décembre

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. l'Agriculteur Charentais se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les ARTICLES LES PLUS...

Le chiffre de la semaine
13 837
C’est le nombre de lapins détruits  par les ACCA et les lieutenants de louveterie en mars, sur la saison 2014 2015 en Charente Maritime. Les chasseurs en période de chasse font l’effort principal avec 11 294 prélèvements.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui