L'Agriculteur Charentais 15 septembre 2016 à 08h00 | Par l'Agriculteur Charentais

Viticulture durable : Le cognac s’engage

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Soucieuse de prendre en considération la préservation de son environ- nement et d’assurer un développement économique pérenne, la filière Cognac va déployer un dispositif innovant d’accompagnement de ses viticulteurs vers une certification environnementale et le partage des bonnes pratiques. Conçu par le BNIC, en collaboration avec les Chambres d’agriculture 16 et 17, mais aussi l’Institut Français de la Vigne et du Vin (IFV) ce programme répondra aux sept enjeux fondamentaux posés par la filière en matière de développement durable.

Lire la suite dans l’édition papier du 9 septembre

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. l'Agriculteur Charentais se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Le chiffre de la semaine
2 000
En Nouvelle Aquitaine, 2 000 éleveurs seraient impactés par la réforme de la carte des zones défavorisées en ne bénéficiant plus de l’ICHN, ce qui représenterait pour ces exploitations, une perte nette de 15 ME par an. En 2016, 11 500 éleveurs ont bénéficié de cette indemnité pour un montant total de 92 ME. Ils représentent plus de 20 % des bénéficiaires.