L'Agriculteur Charentais 04 août 2016 à 08h00 | Par Alexandre Merlingeas

Viticulture : Ocealia en mode plateformes

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Près de 200 viticulteurs ont assisté aux plateformes d’essais d’Ocealia le 26 juillet à Segonzac.
Près de 200 viticulteurs ont assisté aux plateformes d’essais d’Ocealia le 26 juillet à Segonzac. - © VC

Tous les ans à la même époque, Ocealia (ex-Charentes Alliance) organise ces plateformes d’essais vignes. Ce sont près de 400 personnes qui étaient attendues, dont 200 le 26 juillet à Segonzac chez Indivision Gauthier, et à peu près autant le 28 juillet au lycée agro-viticole Le Renaudin à Jonzac. «On essaie de proposer des ateliers un peu novateurs», explique Patrick Mandon, animateur de la coopérative. Le programme de cette matinée à Segonzac était assez chargé avec 5 ateliers : les couverts végétaux en viticulture, le biocontrôle en viticulture, les faits marquants de la campagne 2016, la gestion des effluents viti-vinicoles, et les services aux viticulteurs. Comme l’an dernier, les préoccupations environnementales tiennent le haut de l’affiche avec toujours dans le viseur, la réduction des produits phytosanitaires comme le plan Ecophyto invite les exploitants à le faire
(- 25 % d’ici 2020 et - 50 % en 2025).

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. l'Agriculteur Charentais se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Le chiffre de la semaine
35
C'est en moyenne le poids en kilo de fruits frais achetés par ménage entre janvier et mai dernier. Durant les cinq premiers mois de l’année 2018, les achats en volume de fruits frais des ménages français pour leur consommation à domicile (3 543 kg pour 100 ménages) sont en légère diminution par rapport la même période en 2017 (- 2  %) ainsi que par rapport à la moyenne triennale (- 3 %).