L'Agriculteur Charentais 23 août 2018 à 10h00 | Par l'Agriculteur Charentais

Viticulture : S’engager dans le référentiel viticulture durable, un atout à ne pas négliger

Florian Mossion, viticulteur de Chenac, a participé à une formation «Référentiel viticulture durable». À ses yeux, cette démarche comporte de nombreux avantages.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Florian Mossion.
Florian Mossion. - © AC

Voilà bientôt deux ans que la filière cognac a mis en place le référentiel viticulture durable, avec pour but «de diffuser et valoriser les bonnes pratiques dans le vignoble». Début août, plus de 1526 viticulteurs étaient engagés dans cette démarche, à l’image de Florian Mossion, de la SCEA le Champ des vignes, à Chenac-Saint-Seurin-d’Uzet (37 ha de vignes et 30 ha de céréales). Le jeune viticulteur de 27 ans a participé en fin d’année 2017 à une journée de formation collective. «J’ai été accueilli par la maison Grand Marnier avec laquelle je travaille. Au cours de la journée, j’ai réalisé l’autodiagnostic du BNIC. Deux techniciens de la Chambre d’agriculture sont également intervenus. Nous étions une vingtaine de participants.»

Lire la suite dans notre édition papier du 24 août

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. l'Agriculteur Charentais se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Le chiffre de la semaine
- 10 %
Malgré une superficie de culture de pommes de terre en hausse de 5 000 hectares en France cette année, la production a reculé de 9,6%, à 5,85 millions de tonnes, contre 6, 47 millions l’an dernier La production a fortement baissé en Picardie (-10,6%), dans le Nord Pas de Calais (-11,6%), en Alsace (-19,9%) et surtout en Haute Normandie (-25,9%). Ces chiffres concernent la pomme de terre dite de conservation, c’est-et pomme de terre industrielle.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui