24 décembre 2015 à 08h00 | Par A. Merlingeas

Vitiplantation : le nouveau système en janvier 2016

Aider les viticulteurs à comprendre le nouveau dispositif et à réaliser leurs démarches sur le site Vitiplantation, tel était l'objectif des rencontres de la fédération des interprofessions du bassin viticole Charentes-Cognac.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Réunion d’information à La Salamandre à Cognac le 21 décembre.
Réunion d’information à La Salamandre à Cognac le 21 décembre. - © A.Merlingeas

La Fédération des interprofessions du bassin viticole Charentes-Cognac a réalisé une série de réunions publiques avec pour objectif  d’aider les vitculteurs à comprendre le nouveau dispositif et à réaliser leurs démarches sur le site Vitiplantation.
La Salamandre à Cognac était assez bien remplie le 21 décembre pour la première réunion d’une série de 4 tenues les 21 et 22 décembre en Charente et Charente-Maritime. La preuve que le nouveau régime qui entre en vigueur à partir du 1er janvier 2016 n’est pas encore complètement assimilé ou tout du moins qu’on ne veut pas se tromper dans un nouveau système aux multiples subtilités et qui sera totalement dématérialisé.

Lire la suite dans l'édition du 25 décembre 2015.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. l'Agriculteur Charentais se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Le chiffre de la semaine
1 832
C’est le nombre d’amendements dans le cadre du projet de loi EGALim (états généraux de l’alimentation). En effet, 2094 amendements ont été déposés par les députés, dont 262 ont été jugés irrecevables. 1832 amendements restaient à examiner d’ici le 20 avril.