L'Agriculteur Charentais 23 octobre 2014 à 08h00 | Par l'Agriculteur Charentais

Communication : A la rencontre de toute la filière élevage et viande en Poitou-Charentes

Du 25 au 31 octobre, toute la filière élevage et viande ouvre ses portes au public à l'occasion de l’événement national festif et inédit « Made In viande ».

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © AC

Tous les acteurs de la filière élevage et viande ouvriront leurs portes pour accueillir le grand public, dialoguer, échanger et réaffirmer leurs engagements. «Les rencontres Made in viande sont l’opportunité de faire connaître aux jeunes Picto-Charentais, les attraits des métiers de l’élevage et de la viande qui ouvrent de réelles perspectives d’emploi, notamment dans le GMS » note Anne-Claire Augereau animatrice d’Interbev. En France plus de 20 000 emplois sont à pourvoir d’ici 2018. 

90 entreprises et élevages ouvrent leurs portes
Plus de 90 professionnels en Poitou-Charentes invitent le public à partager leurs métiers, leurs quotidiens et leurs valeurs : 32 élevages, 5 marchés aux bestiaux, 5 entreprises de transformation, 22 boucheries traditionnelles et 26 rayon boucherie, un restaurant collectif. «Il s’agit de montrer au public tous les maillons de l’étable à la table et qu’ils avancent tous ensemble pour la traçabilité des produits ». Dans le département, six exploitants proposeront au public un autre regard sur ce monde parfois méconnu. «C’est aussi une occasion de rencontrer des hommes et des femmes conscients de leur responsabilité alimentaire et nutritionnel et qui travaillent dans un but commun : servir une viande de qualité au consommateur» explique-t-on à Interbev. Des bouchers participeront également à cette opération, ainsi que des grandes surfaces (1).

Un secteur clé
Aujourd’hui, avec près d’un demi-million de professionnels, 5,8 millions de tonnes de viande consommées par an, représentant 21% des dépenses alimentaires des foyers, la filière élevage et viande est sans conteste un secteur clé de l’économie française. Chaque maillon contribue à la dynamique sociale et économique du pays. Premier producteur européen de viande bovine et de viande de veau, 3éme producteur européen de viande ovine et caprine et 4ème producteur en Europe pour la viande chevaline, la filière française, par l’importance et la variété de son cheptel, tient un rôle prépondérant au sein de l’Europe et sur la scène internationale. L’avenir de la filière revêt donc un caractère essentiel pour l’économie, l’emploi et l’aménagement des territoires ruraux. Mais, l’avenir, c’est avant tout ses hommes et ses femmes qui souhaitent partager leur passion, leurs valeurs et leur expertise et ainsi transmettre aux générations futures l’envie de préserver ce patrimoine et montrer combien tous les maillons de cette grande chaine sont inéluctablement liés entre eux. 
(1) www.la-viande.fr/made-in-viande.
Lire la suite dans notre édition du 24 octobre

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. l'Agriculteur Charentais se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves du journal
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes
Le chiffre de la semaine
70 000 €
C’est le montant maximal que peut atteindre la dotation jeune agriculteur (DJA), depuis la disparition des prêts bonifiés. Ce montant comprend le montant de base et les modulations.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui